Dans cet espace, Agnès Jennepin s'invite à explorer de nouveaux champs d'investigation, l'inconscient, le rêve, toutes les forces psychiques libérées du contrôle de la raison. Rien ne préexistait à l’oeuvre à naître, nulle esquisse ni sujet projeté, tout se joue au moment de la création, dans la recherche d’un équilibre entre la maîtrise et le spontané. Elle laisse ses mains vagabonder sur la toile de manière autonome, avance au hasard des masses colorées qui apparaissent sous ses yeux. Surgissent des formes étranges, imprévues, dont elle devient la spectatrice spéculatrice. Le format carré suggère la présentation des diapositives longuement manipulées dans l'enfance.